Le regroupement de crédit d’aujourd’hui

Tout au long de sa vie, un homme va acquérir une habitation, une voiture, et ensuite faire face à des situations imprévues. Ainsi, au fur et à mesure que la situation avance, en regardant son compte en banque, il aperçoit une dizaine de crédits en son nom. C’est là qu’intervient le regroupement de credit ou pareillement, le rachat de credit, une formule bancaire qui donne lieu à une seule gestion des mensualités de plusieurs prêts.

Cette offre se pratique en ce moment, à plus de 50 % des Français. Bien sûr, sur papier, il s’agit d’une démarche simple qui consiste à rassembler des crédits de la personne concernée afin de les unifier en une seule ligne de crédit. C’est une solution qui donne la possibilité rendre moins pénible un peu les mensualités, en contrepartie d’une durée de remboursement plus long.

Les genres d’emprunteurs pour cette offre

On peut en effet, catégoriser les clients en deux classifications, notamment ceux dont les fins de mois sont complexes, dû à la masse de crédits. Cette alternative apporte un réaménagement de leur disposition financière.  Puis, la deuxième catégorie est les clients qui ont des crédits en portefeuille, souhaitant faire des projets, à savoir financement d’étude d’enfants. Le but est de dégager un peu de pouvoir d’achat à l’issue de cette opération.

Peut-on faire d’autres crédits après regroupement ?

Avant tout, il faut savoir que dans sa finalité le regroupement est une offre de crédits. De ce fait, on peut cumuler ce regroupement de crédits avec d’autres initiatives futures. Les primo-accédant sont les plus illustrés, les jeunes de trentaine ambitionnant d’accéder à la propriété. Le plus souvent, ce sont des personnes qui ont consommé avant d’acheter un bien immobilier. Le rachat de crédit permet ainsi de restructurer l’ensemble des crédits de consommations en portefeuille, pour diminuer en l’échéance.

Les points essentiels sur le regroupement de crédit

Un regroupement de credit peut aussi être designer par le rachat de credit. En pratique, les deux notions se déroulent de la même manière. En effet, c’est une opération financière qui a pour objectif le rééquilibrage des crédits. Quand on rachète un crédit, on troque généralement un vieux crédit dotant d’un taux élevé, contre un nouveau crédit à taux bas, du coup, on gagne de l’argent. Ainsi, la démarche consiste à prendre tous les prêts en cours, à savoir les prêts à la consommation, les prêts immobiliers, les crédits revolving et les personnels. Par la suite, on rassemble ces derniers en un seul prêt unique. L’avantage est que l’individu concerné n’a plus qu’une seule échéance.

A quoi ça sert ?

En général, cette opération vise un allongement du nouveau prêt, ce qui sous-entend une baisse d’échéance, une diminution du remboursement mensuel et bien sûr, une baisse du taux d’endettement. Évidemment, il s’agit d’une démarche plus coûteuse, alors il est logique de se poser la question, sur son utilité. Alors, il faut savoir que certaine personne ont besoin de décroitre leur mensualité.

Ceci implique notamment les personnes qui ont trop de crédits, qui ne parviennent plus à faire face à leurs charges mensuelles. Elle peut aussi être une solution pour les gens disposant d’un endettement assez élevé, mais souhaitent effectuer un nouveau crédit. Toutefois, le regroupement de crédit entre en jeu pour les individus qui ont momentanément une baisse de revenus, due par exemple au chômage.

Les critères des banquiers ?

Pour profiter de cette offre, il faudra évidemment se situer dans les conditions du créancier. Dans la majorité des cas, il refuse les chômeurs ou le contrat de travail par CDD. Ce refus touche également les personnes fichées, en particulier ceux qui figurent dans les fichiers des incidents de paiement.